Deux passagères d’un taxi toulonnais, une femme de 75 ans et sa fille, garderont sans doute un souvenir amer de leur trajet. En effet, le taxi qui les conduisait ce jour-là vers leur destination a eu un petit accident de la route, qui s’est soldé par un pneu crevé, réparé par la suite dans une station-service.

L’histoire aurait pu s’arrêter là si l’une des passagères n’avait pas subi le coup du lapin lors de l’accrochage. Les deux dames ont alors tout naturellement demandé au chauffeur de faire jouer son assurance. Au lieu de répondre à leur demande, le chauffeur a décidé de les laisser en plan, non sans leur avoir offert la course et appelé un confrère à la rescousse afin qu’elles puissent tout de même continuer leur trajet !

Les passagères, encore interloquées par cet incident, soupçonnent fortement le chauffeur de ne pas avoir d’assurance, ce qui expliquerait son comportement suspect. Reste que les deux infortunées n’ont pas eu le réflexe de prendre ses coordonnées, et le cherchent encore, partout dans Toulon !

Quels recours pour les victimes d’accidents de la route ?

En cas d’accident de la circulation, la loi Badinter prévoit un cadre légal pour l’indemnisation des victimes. A noter que cette indemnisation ne peut avoir lieu que sous certaines conditions :

  • Un véhicule terrestre à moteur (hors trains et tramways) est impliqué dans l’accident ;
  • Le véhicule a heurté ou a eu un rôle perturbateur qui a causé l’accident ;
  • Le fait que le véhicule ait été à l’arrêt ou en mouvement lors de l’accident n’a pas d’importance ;
  • L’accident est de nature involontaire.

Cette loi Badinter, instaurée le 5 juillet 1985, protège les piétons, les passagers et les cyclistes, ainsi que les cavaliers et les skieurs.

Pour le conducteur, l’indemnisation dépend à la fois de sa responsabilité et de son assurance. Si le véhicule terrestre impliqué dans l’accident de la circulation n’est pas assuré, la victime peut néanmoins bénéficier d’une indemnisation puisée dans un fonds de garantie.

Faire appel à un avocat pour obtenir une indemnisation

Bien que la loi Badinter ait été créée pour protéger les victimes des accidents de la route, obtenir une réparation digne de ce nom constitue parfois un véritable parcours du combattant.

Si vous êtes dans cette situation, nous vous invitons à prendre contact avec un avocat en assurances. Ce dernier vous aidera à constituer votre dossier de demande d’indemnisation, à défendre vos intérêts face aux assurances et à étudier le montant de l’indemnisation proposée.

Par ailleurs, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos avocats à Toulon pour plus de facilité.